Infidélité : Pourquoi Tromper ?

bel homme avec une femme sexy

“Un bon mariage ne garantie pas la fidélité.”

L’adultère existe depuis que le mariage a été inventé, mais cet acte extrêmement courant reste mal compris. Dans le monde entier, les réponses que j’obtiens lorsque je mentionne l’infidélité vont de la condamnation amère à l’acceptation résignée, de la compassion prudente à l’enthousiasme pur et simple. À Paris, le sujet suscite un frisson immédiat lors d’un dîner, et je constate combien de personnes ont étés des deux côtés de l’histoire. En Bulgarie, un groupe de femmes que j’ai rencontrées semblent considérer la drague de leur mari comme malheureuse mais inévitable. Au Mexique, les femmes avec lesquelles j’ai parlé voient avec fierté la montée des affaires féminines comme une forme de rébellion sociale et contre une culture chauviniste qui a longtemps fait place aux hommes pour avoir deux maisons, la “casa grande” pour la famille, et une pour la maîtresse. En France et dans le monde, l’infidélité est peut-être omniprésente, mais la façon dont nous lui donnons un sens – comment nous la définissons, la vivons et en parlons – est en fin de compte liée au côté duquel vous vous trouvez pendant que l’adultère se déroule.

“Autrefois, nous nous sommes égarés parce que le mariage n’était pas censé apporter l’amour et la passion. Aujourd’hui, nous nous égarons parce que le mariage n’apporte pas l’amour et la passion qu’il a promis.”

femme assise sur un canapé en cuir


Si vous ressentez vous aussi ce besoin de réaliser vos fantasmes, de prendre un peu de liberté, de vous échapper quelques instants de votre quotidien, parlez-en à votre conjoint si il ou elle est capable de vous entendre, mais si vous préférez garder ce secret pour vous pour ne pas faire souffrir votre partenaire, lisez ces règles indispensables de la rencontre adultère.


1) Un Monde Infidèle

Sabrina et Olivier : une femme infidèle

“La plupart des descriptions de mariages difficiles ne semblent pas correspondre à ma situation”, insiste Sabrina. “Olivier et moi avons une merveilleuse relation. Des enfants géniaux, pas de stress financier, des carrières que nous aimons, des amis formidables. C’est un phénomène au travail, un putain de beau gosse, un amant attentif, en forme et généreux envers tout le monde, y compris mes parents. Ma vie est belle”. Pourtant, Sabrina a une liaison. “Il n’est pas le genre d’homme dont je peux tomber amoureuse. Il conduit un camion et a des tatouages. C’est tellement cliché que ça me fait mal de le dire tout haut. Ça pourrait ruiner tout ce que j’ai construit.”

Sabrina a sans doute raison. Surement par manque d’ouverture et dans une société très codifiée, peu d’événements dans la vie d’un couple, à part la maladie et la mort, ont une force aussi dévastatrice. Pendant des années, j’ai travaillé comme thérapeute avec des centaines de couples qui ont été brisés par l’infidélité. Et mes conversations avec des hommes, des femmes des amants, des mari ne sont pas restées confinées dans les murs cloîtrés de mon cabinet de thérapie ; elles ont eu lieu dans les avions, lors de dîners, de conférences, au salon de manucure, avec des collègues, avec le type du câble et, bien sûr, sur les médias sociaux. De Paris à Buenos Aires, de Delhi à Londres, j’ai mené une enquête ouverte sur l’infidélité.

femme qui montre une chemise tachée de rouge à lèvre

Une société très codifiée

Dans le discours contemporain occidental, l’adultère est principalement décrit en termes de dommages causés. En général, on s’inquiète beaucoup de l’agonie que subissent les trahis. Et l’agonie que peut provoquer l’infidélité n’est pas seulement une violation de la confiance ; c’est pour beaucoup un anéantissement de la grande ambition de leur amour romantique. C’est un choc qui nous fait remettre en question notre passé, notre avenir, voire notre identité même. En effet, la montagne d’émotions déclenchée à la suite d’une liaison peut être si accablante que de nombreux psychologues se tournent vers le domaine du traumatisme pour en expliquer les symptômes : rumination obsessionnelle, hypervigilance, engourdissement et dissociation, rages inexplicables, panique incontrôlable.

La trahison intime fait mal. Cela fait très mal. Si le mari de Sabrina, Olivier, tombait par hasard sur un texte, une photo ou un e-mail révélant le libertinage de sa femme, il serait dévasté. Et avec la technologie moderne, sa douleur serait probablement amplifiée par une archive de preuves électroniques de sa culpabilité.

Le préjudice que l’infidélité cause au partenaire lésé est une des facettes de l’histoire. Pendant des siècles, lorsque les liaisons étaient tacitement tolérées pour les hommes, cette douleur a été négligée, car elle était surtout vécue par les femmes. La culture contemporaine, à son crédit, est plus compatissante envers les personnes “rejetées”. Mais si nous voulons jeter un nouvel éclairage sur l’un de nos plus anciens comportements, nous devons l’examiner sous tous ses angles. Dans le cadre de l’étude des traumatismes et du rétablissement, on accorde trop peu d’attention à la signification et aux motifs des rencontres extra conjugales. Aussi étrange que cela puisse paraître, les relations adultères ont beaucoup à nous apprendre sur le mariage, ce que nous attendons, ce que nous pensons vouloir et ce à quoi nous pensons avoir droit. Elles révèlent nos attitudes personnelles et culturelles à l’égard de l’amour, de la luxure et de l’engagement, attitudes qui ont considérablement changé au cours des 100 dernières années.

femme rousse infidèle

Des relations qui changent

Les relations infidèles ne sont plus ce qu’elles étaient, car le mariage n’est plus ce qu’il était. Pendant une grande partie de l’histoire, et dans de nombreuses régions du monde aujourd’hui, le mariage était une alliance pragmatique qui assurait la stabilité économique et la cohésion sociale. Fille de la campagne paysanne, Sabrina a sûrement des parents dont les options conjugales étaient limitées. Pour elle et Olivier, cependant, comme pour la plupart des couples occidentaux modernes, le mariage n’est plus une entreprise économique mais plutôt basé sur l’attirance, l’amour et le partage du quotidien. Un engagement libre entre deux individus, basé non pas sur le devoir et l’obligation mais sur l’amour et l’affection.

Jamais auparavant nos attentes en matière de mariage n’ont pris des proportions aussi épiques. Nous voulons toujours tout ce que la famille traditionnelle était censée apporter : sécurité, respectabilité, propriété et enfants. Mais maintenant nous voulons aussi que notre partenaire nous aime, nous désire, s’intéresse à nous. Nous devons être les meilleurs amis, des confidents de confiance, et des amants passionnés en plus.

Des désirs contradictoires

Dans le petit cercle de l’alliance, il y a des idéaux très contradictoires. Nous voulons que notre élu offre stabilité, sécurité, prévisibilité et fiabilité. Et nous voulons que cette même personne soit source d’émerveillement, de mystère, d’aventure et de risque. Nous attendons de lui ou d’elle qu’il ou elle nous apporte confort et avantage, familiarité et nouveauté, continuité et surprise. Nous avons créé un nouvel Olympe, où l’amour restera inconditionnel, l’intimité passionnante et le sexe si excitant, avec une seule personne, pour le long terme. Et le long terme ne cesse de s’allonger.

Nous vivons également à une époque où tout est permis ; nous croyons que l’épanouissement personnel nous est dû. En Occident, le sexe est un droit lié à notre individualité, à notre épanouissement et à notre liberté. Ainsi, la plupart d’entre nous passent l’arme à gauche après des années d’abstinence sexuelle. Au moment où nous scellons le couple, nous avons déjà eu des relations, des rendez-vous, des cohabitations et des ruptures. Maintenant, nous nous marions et nous arrêtons d’avoir des relations sexuelles avec d’autres personnes. Le choix conscient que nous faisons de restreindre notre liberté sexuelle témoigne du sérieux de notre engagement. En tournant le dos aux autres amours, nous confirmons le caractère unique de notre “être cher” : “J’ai trouvé l’Unique. Je peux arrêter de chercher”. Notre désir pour l’autre est censé s’évaporer miraculeusement, vaincu par la puissance de cette attraction singulière.

Je rencontre des gens qui m’assurent : “J’aime ma femme/mon mari. Nous sommes meilleurs amis et heureux ensemble”, puis disent : “Mais j’ai une liaison.”
Lors de tant de mariages, les rêveurs aux yeux étoilés récitent une liste de vœux, jurant d’être tout l’un pour l’autre, de l’âme sœur à l’amant, du professeur au thérapeute. “Je promets d’être fidèle et de t’aider dans les épreuves”, dit le marié, la voix tremblante. À travers ses larmes, la mariée répond : “Je promets fidélité, respect et amélioration de soi. Je ne me contenterai pas de célébrer tes triomphes, je t’aimerai d’autant plus pour tes échecs”. En souriant, elle ajoute : “Et je promets de ne jamais porter de talons, pour que tu ne te sentes pas trop petit”.

Dans un partenariat aussi heureux, pourquoi s’égarer ? L’évolution des relations engagées nous a amenés à croire que l’infidélité ne devrait pas se produire, puisque toutes les raisons ont été supprimées ; l’équilibre parfait entre liberté et sécurité a été atteint. Et pourtant, c’est le cas.

un homme trompe sa femme

2) L’adultère est-il une réponse ?

L’adultère se produit dans les mauvais mariages et dans les bons mariages. Elle se produit même dans les relations ouvertes où les relations sexuelles extraconjugales sont soigneusement négociées au préalable. La liberté de partir ou de divorcer n’a pas rendu la tromperie obsolète. Alors pourquoi les gens mentent ? Et pourquoi des gens heureux sont infidèles ?

Sabrina ne peut pas l’expliquer. Elle vante les mérites de sa vie conjugale, et m’assure qu’Olivier est tout ce dont elle a toujours rêvé chez un mari. Il est clair qu’elle souscrit à la sagesse conventionnelle en matière de relations, selon laquelle les distractions ne se produisent que lorsqu’il manque quelque chose dans le mariage. Si vous avez tout ce dont vous avez besoin à la maison – comme les promesses d’un mariage moderne – vous ne devriez avoir aucune raison d’aller ailleurs. L’infidélité doit donc être le symptôme d’une relation qui a mal tourné?

Adultère : La conséquence de quoi ?

La théorie de la conséquence pose plusieurs problèmes. Tout d’abord, elle renforce l’idée qu’il existe un mariage parfait qui nous inocule contre l’envie d’errer. Mais notre nouvel idéal conjugal n’a pas réduit le nombre d’hommes et de femmes qui errent. En fait, dans un cruel retournement de situation, c’est précisément l’attente d’un bonheur conjugal qui peut nous pousser à l’infidélité. Autrefois, nous nous sommes égarés parce que le mariage n’était pas censé apporter l’amour et la passion. Aujourd’hui, nous nous égarons parce que le mariage n’apporte pas l’amour et la passion qu’il a promis. Ce ne sont pas nos désirs qui sont différents aujourd’hui, mais le fait que nous nous sentons en droit – voire obligés – de les poursuivre.

Deuxièmement, l’infidélité n’est pas toujours en corrélation parfaite avec le dysfonctionnement du mariage. Oui, dans de nombreux cas, une liaison compense un manque ou met en place une sortie. Attachement précaire, évitement des conflits, absence prolongée de relations sexuelles, solitude, ou simplement des années à ressasser les mêmes disputes – de nombreux adultères sont motivés par des discordes domestiques.

Cependant, il existe beaucoup de gens comme Sabrina qui m’assurent : “J’aime ma femme/mon mari. Nous sommes les meilleurs amis et nous sommes heureux ensemble”, puis ils me disent : “Mais j’ai une liaison.”

Beaucoup de ces personnes ont été fidèles pendant des années, parfois des décennies. Ils semblent être bien équilibrés, mûrs, attentionnés et profondément investis dans leur relation. Pourtant, un jour, ils ont franchi une ligne qu’ils n’auraient sans doute pas imaginé franchir. Pour une lueur de quoi ?

Plus j’ai écouté ces récits de transgressions improbables – des coups d’un soir aux amours passionnées – plus j’ai cherché d’autres explications. Une fois la crise initiale passée, il est important de faire place à l’exploration de l’expérience d’une liaison. C’est pourquoi j’ai encouragé les amoureux renégats à me raconter leur histoire. Je veux comprendre ce que l’infidélité signifie pour eux. Pourquoi l’avez-vous fait ? Pourquoi lui ? Pourquoi elle ? Pourquoi maintenant ? C’était la première fois ? C’est vous qui avez pris l’initiative ? Avez-vous essayé de résister ? Qu’avez-vous ressenti ? Cherchiez-vous quelque chose ? Qu’avez-vous trouvé ?

femme qui trompe son mari

3) Adultère : Une vérité qui dérange

L’une des vérités les plus gênantes à propos d’une liaison est que ce qui peut être une trahison atroce pour le partenaire A, peut transformer le partenaire B. Les aventures extraconjugales peuvent aussi être libératrices et donner du pouvoir. Il est essentiel de comprendre les deux parties, qu’un couple choisisse de mettre fin à la relation ou qu’il ait l’intention de rester soudé, de se reconstruire, d’évoluer et de se revitaliser.

En adoptant un double point de vue sur un sujet aussi brûlant, je suis conscient que je risque d’être étiqueté “pro rencontre adultère”. Permettez-moi de vous dire que je ne porte aucun jugement. Je pense cependant qu’il est préférable d’aborder le sujet avec votre conjoint ou votre conjointe si vous ressentez ce besoin de voir quelqu’un. Mais les subtilités de l’amour et du désir ne cèdent pas à de simples catégorisations du bien et du mal.

Une nouvelle tendance émerge

Mi-Fascinée et mi-Horrifiée, Sabrina me parle de ses moments torrides avec son amant : “Nous n’avons nulle part où aller, alors nous sommes toujours cachés dans son camion ou dans ma voiture, dans les cinémas, sur les bancs de parc – ses mains dans mon pantalon. Je me sens comme une adolescente avec un petit ami“. Ils n’ont fait l’amour qu’une demi-douzaine de fois pendant toute la durée de leur relation ; il s’agit plus de se sentir sexy que de faire l’amour. Inconsciente qu’elle exprime une des expériences les plus courantes des infidèles, elle me dit : “Je me sens vivante“.

En l’écoutant, je commence à soupçonner que sa liaison ne concerne ni son mari ni leur relation. Son histoire fait écho à un thème qui revient souvent : les relations adultères comme forme de découverte de soi, de quête d’une identité nouvelle (ou perdue). L’infidélité est moins susceptible d’être la conséquence d’un problème, mais plus probablement une expérience expansive qui implique la croissance, l’exploration et la transformation.

“Expansive ?!”, je peux entendre certaines personnes s’étouffer. “Découverte de soi ?! Tromper, c’est tromper, quelle que soit l’étiquette Tendance que vous voulez y apposer. C’est cruel, c’est égoïste, c’est malhonnête et c’est abusif.” En effet, pour celui qui a été trahi, cela peut être toutes ces choses. La trahison intime est intensément personnelle. Et pourtant, je me retrouve souvent à demander à des femmes ou des mari délaissés de réfléchir à une question qui leur semble ridicule : Et si la liaison n’avait rien à voir avec vous ?

homme et femme ont une liaison

Quel rapport avec vous ?

Parfois, lorsque nous recherchons le regard d’un autre, ce n’est pas de notre partenaire que nous nous détournons, mais de la personne que nous sommes devenus. Nous ne cherchons pas tant un autre amant qu’une autre version de nous-mêmes. L’essayiste mexicain Octavio Paz a décrit l’érotisme comme une “soif d’altérité”. Bien souvent, l'”autre” le plus enivrant que l’on découvre dans une liaison n’est pas un nouveau partenaire, mais un nouveau soi.

Chercher obstinément des défauts conjugaux afin de comprendre des cas comme celui de Sabrina est un exemple de ce que l’on appelle “l’effet du réverbère” : Un homme ivre cherche ses clés manquantes non pas là où il les a laissées, mais là où se trouve la lumière. Les êtres humains ont tendance à chercher la vérité dans les endroits où il est le plus facile de la chercher plutôt que dans les endroits où elle est susceptible de se trouver.

Cela explique peut-être pourquoi tant de gens souscrivent à la facilité. Il est plus facile de blâmer un mariage raté que de se débattre avec nos énigmes existentielles, nos désirs, notre ennui. Le problème est que, contrairement à l’ivrogne, dont la recherche est futile, nous pouvons toujours trouver des problèmes dans un mariage. Ils ne sont peut-être pas les bonnes clés pour révéler la raison d’une infidélité.

“Je pense qu’il s’agit de toi, pas de ton mariage”, suggère-je à Sabrina. “Alors parle-moi de toi.”

“J’ai toujours été bonne. Bonne fille, bonne épouse, bonne mère. Digne. Que des bonnes notes.” Venant d’une famille traditionnelle aux moyens modestes, pour Sabrina, Qu’est-ce qu’elle veut ? Elle n’a jamais fait la fête, ni bu, ni dormi tard, et elle a fumé son premier joint à 22 ans. Après l’université, elle a épousé le bon gars, et a toujours été présente pour sa famille, comme le font tant d’enfants. Aujourd’hui, elle se retrouve avec une question lancinante : Si je ne suis pas parfaite, est-ce qu’ils m’aimeront encore ? Une voix dans sa tête se demande ce qu’est la vie pour ceux qui ne sont pas si “bons”. Sont-ils plus seuls ? Plus libres ? Ont-ils plus de plaisir ?

4) Les raisons de l’adultère : Crise d’identité ou absence de sexe ?

Si pour beaucoup de couples infidèles, il s’agit de combler une absence de sexe, d’attention et d’intérêt de la part de son partenaire, ce n’est pas le cas de Sabrina.

La liaison de Sabrina n’est ni un symptôme ni une pathologie, c’est une crise d’identité, un réarrangement interne de sa personnalité. Dans nos séances, nous parlons de devoir et de désir, d’âge et de jeunesse. Ses filles deviennent des adolescentes et jouissent d’une liberté qu’elle n’a jamais connue. Sabrina les soutient et les envie à la fois. Alors qu’elle approche de la moitié du siècle, elle vit sa propre rébellion adolescente tardive.

Ces explications peuvent sembler superficielles – de petits problèmes du Premier Monde ou des rationalisations d’un comportement immature, égoïste et blessant. Sabrina l’a dit elle-même. Nous sommes tous deux d’accord pour dire que sa vie est enviable. Et pourtant, elle risque tout. Cela a commencé comme une liaison et se terminera comme telle – heureusement j’espère, sans détruire le mariage de Sabrina étant donné que ce n’est pas ce qu’elle souhaite.

Isolé des responsabilités de la vie quotidienne, l’univers parallèle de la relation infidèle s’imprègne de la promesse de la transcendance. Pour certaines personnes, comme Sabrina, c’est un monde de possibilités, une réalité alternative dans laquelle elle peut se réimaginer et se réinventer. Et elle est aussi vécu comme illimitée, précisément parce qu’elle est contenu dans sa structure clandestine.

Les histoires d’amour interdit paraissent utopiques, surtout si on les compare aux contraintes mondaines du mariage et de la famille. Une caractéristique première de cet univers est la volonté de se prouver que l’on est encore capable de plaire. Les relations adultères sont par définition précaires, insaisissables et ambiguës.

homme très beau

5) Les désirs puissants de l’infidélité

Car attention : l’indétermination, l’incertitude, le fait de ne pas savoir quand nous nous reverrons – des sentiments que nous ne tolérerions jamais dans notre relation primaire – deviennent un petit bois d’allumage pour l’anticipation dans une romance cachée. Parce que nous ne pouvons pas avoir notre amant, nous continuons à le vouloir. C’est cette qualité hors de portée qui confère aux rencontres adultères leur puissance érotique qui maintient la flamme du désir. Le fait que beaucoup, comme Sabrina, choisissent des amants qui ne peuvent ou ne veulent pas devenir des partenaires de vie renforce cette séparation entre l’infidélité et de la réalité. En flirtant avec une personne d’une classe, d’une culture ou d’une génération très différente, nous jouons avec des possibilités que nous n’envisagerions pas dans notre quotidien.

L’infidélité ne résiste pas à la lumière

Peu de relations infidèles subsistent lorsqu’elles sont découvertes. On pourrait penser qu’une relation pour laquelle tant de risques ont été pris survivrait à la lumière du jour. Mais il s’agit bien souvent d’une relation de passion, sans amour profond. Alors quand l’interdiction est levée, si le divorce est prononcé, quand le sublime se mêle à l’ordinaire et que la relation devient légitime dans le monde réel, que se passe-t-il alors ? Si quelques uns s’installent dans une heureuse légitimité, beaucoup d’autres ne le font pas. D’expérience, la plupart des relations illégitimes se terminent, même si le mariage se termine aussi. Même si les sentiments sont authentiques, une rencontre adultère est souvent un épisode éphémère qui comble un besoin d’être désiré ou d’épanouissement sexuel, en marge du monde réel, sans ambition de relation durable.

L’infidélité vit dans l’ombre du mariage, mais le mariage vit aussi au centre de cette relation. Sans sa délicieuse illégitimité, la relation avec l’amant peut-elle rester séduisante ? Si Sabrina et son prétendant tatoué avaient leur propre chambre, seraient-ils aussi étourdis qu’ils le sont à l’arrière de son camion ?

La quête du moi inexploré est un thème puissant du récit adultérin, avec de nombreuses variations. L’univers parallèle de Sabrina l’a transportée vers l’adolescence qu’elle n’a jamais eu. D’autres se retrouvent attirés par le souvenir de la personne qu’ils étaient autrefois. Et puis il y a ceux dont les rêveries les ramènent à l’occasion manquée, à celle qui s’est échappée, et à la personne qu’ils auraient pu être.

une femme désire un homme sexy


Peut-être que vous aussi, vous ressentez ce désir de vivre vos fantasmes, de sortir quelques instants de votre quotidien, libre. Si votre conjoint est capable de vous écouter, parlez-en ensemble. Mais si vous préférez garder ce secret pour vous, lisez ces règles indispensables de la rencontre adultère.


6) Un moyen de s’échapper

Le sociologue Zygmunt Bauman a écrit que dans la vie moderne :

“On soupçonne toujours… que l’on vive dans le mensonge ou l’erreur ; que quelque chose d’extrêmement important a été négligé, manqué, laissé à l’abandon et inexploré ; qu’une obligation vitale envers son propre soi authentique n’a pas été remplie, ou que certaines chances d’un bonheur inconnu, complètement différent de tout bonheur vécu auparavant, n’ont pas été saisies à temps et sont vouées à être perdues à jamais.
Bauman parle de notre nostalgie des vies non vécues, des identités inexplorées et des routes non empruntées. Enfant, nous avons la possibilité de jouer d’autres rôles ; adulte, nous nous retrouvons souvent confinés dans ceux qu’on nous a assignés ou que nous avons choisis. Lorsque nous choisissons un partenaire, nous nous engageons dans une histoire. Pourtant, nous restons toujours curieux : de quelles autres histoires aurions-nous pu faire partie ? L’infidélité nous offre une vue de ces autres vies, un aperçu d’une vie qu’on aurait pu mener. L’adultère est l’expression des possibilités abandonnées. Il peut satisfaire un manque de sexe mais ne comblera que très rarement des désirs plus profonds.

L’infidélité pour combler des regrets inconscients

Romain a toujours gardé un bon souvenir de son amour de collège, Céline. C’était la meilleure relation sexuelle qu’il ait jamais eue, et elle était toujours présente dans sa vie imaginaire. Ils savaient tous deux qu’ils étaient trop jeunes pour s’engager et se séparaient à contrecœur. Au fil des ans, il s’est souvent demandé ce qui se serait passé si leur calendrier avait été différent.

Allez sur Facebook. L’univers numérique offre des possibilités sans précédent de renouer avec des personnes qui ont quitté notre vie il y a longtemps. Jamais auparavant nous n’avons eu autant accès à nos ex, et autant de moyens pour satisfaire notre curiosité. “Qu’est-il arrivé à un tel ou un tel amie?” “Je me demande si elle s’est mariée ?” “Est-il vrai qu’il a des difficultés dans sa relation ?” “Est-elle toujours aussi mignonne que dans mes souvenirs ?” Les réponses sont à portée de clic. Un jour, Romain a cherché le profil de Céline. Et voilà, ils étaient tous les deux dans la même ville. Elle, toujours aussi sexy, était divorcée. Lui, par contre, était heureux en mariage, mais sa curiosité a pris le dessus et “Ajouter un Ami” s’est vite transformé en petite amie secrète.

Il me semble qu’au cours de la dernière décennie, les liaisons avec les ex ont proliféré, grâce aux médias sociaux. Ces rencontres rétrospectives se situent quelque part entre le connu et l’inconnu, et mélangent le réel avec nos souvenirs d’avant. Le scintillement d’une vieille flamme offre une combinaison unique de confiance, de prise de risque et de vulnérabilité. De plus, elle est un aimant pour notre nostalgie persistante. La personne que j’étais autrefois, mais que j’ai perdue, est la personne que vous avez connue.

Enfreindre les règles est très humain

Sabrina est horrifiée par la façon dont elle met son mariage en danger. Les contraintes qu’elle défie sont aussi les engagements qu’elle chérit. Mais c’est précisément là que réside le pouvoir de la transgression : en risquant les choses qui nous sont les plus chères. Aucune conversation sur les relations ne peut éviter le sujet épineux des règles et de notre désir trop humain de les enfreindre. Notre relation avec l’interdit nous éclaire sur les aspects les plus sombres et les moins évidents de notre humanité. Enfreindre les règles est une affirmation de la liberté par rapport aux conventions, et de l’individu par rapport à la société. Très conscients de la loi de la gravité, nous rêvons de voler.

Sabrina a souvent l’impression d’être une contradiction ambulante, à la fois consternée par son comportement imprudent et enchantée, par son attitude téméraire, tourmentée par la peur d’être découverte et incapable (ou peu désireuse) de mettre un terme à la relation extra conjugale. Elle est envoûtée par cette pensée : Et si, pour une fois, j’agissais comme si les règles ne s’appliquaient pas à moi ?

femme qui enfreint les règles

7) Assumer ses responsabilités

Quand un couple se transforme en une sorte de monotonie tellement plate que le désir et les efforts pour plaire à son partenaire ont quitté le domicile conjugale depuis longtemps, cela fait beaucoup de facteurs qui favorisent grandement l’infidélité alors qu’un homme ou une femme de ce couple refuse de se voir continuer à vivre ainsi, tout en choisissant le confort d’une vie tranquille et bien réglée.

Ce n’est pas le cas pour Sabrina qui aime sa vie de couple mais qui désire s’échapper pour se sentir encore plus vivante. Cependant, elle n’a pas à mettre en pièces sa relation avec Olivier. Mais le fait de devoir assumer seule, la responsabilité de sa relation la laisse lourde de culpabilité : “La dernière chose que j’ai jamais voulu faire, c’est de le blesser. S’il le savait, il serait surement anéanti. Et savoir que cela n’a rien à voir avec lui ne changerait rien. Il ne le croirait jamais”.

Elle a peut-être raison. On ne peut pas prédire ce que les gens feront quand ils découvriront l’infidélité de leur partenaire. Certaines relations s’effondrent à la découverte d’une liaison fugace. D’autres font preuve d’une capacité de rebond étonnamment robuste, certains couples sont même capables d’accepter des relations extra conjugales et s’en portent encore mieux. Il n’y a pas de règle clairement définie et c’est à Sabrina de savoir si elle est capable de vivre avec ce secret ou non.

Il est beaucoup plus facile de juger que de chercher à comprendre les vraies raisons qui ont poussées une personne à mentir, à tromper son conjoint. Mais dans la plupart des couple, la personne trompée aurait elle aussi été capable de tromper si elle s’était retrouvée dans une situation qui éveille des désirs oubliés et profonds de plaisir instantané, de nostalgie de la jeunesse, sans penser aux conséquences, libre.

femme masquée avec une relation discrète

L’infidélité peut vous réveiller

J’ai conscience que c’est difficile à entendre. Mais pour de nombreuses personnes, avoir une relation infidèle, c’est souvent réveiller une partie de soit même ou un moyen de revenir en arrière pour vivre un fantasme sous jacent. Distinguer la personne et l’expérience est cruciale. Si Sabrina met fin à son infidélité, elle n’est pas condamnée à se perdre elle aussi. En fait, elle a eu une rencontre intime avec elle-même, grâce à son amant. Même si elle met fin à sa relation, elle gardera une partie de ce que cette aventure lui a apporté. Elle se sera reconnectée avec une énergie, une jeunesse.

Notre imagination créatrice semble plus riche lorsqu’il s’agit de nos transgressions que de nos engagements. Pourtant, je repense aussi à une scène poignante du film Une promenade sur la lune. Le personnage de Diane Lane a eu une liaison avec un vendeur de chemisiers à l’esprit libre. Sa fille adolescente lui demande : “Tu l’aimes plus que nous tous ?” “Non”, répond la mère, mais “parfois, il est plus facile d’être différent avec une personne différente”.

La catastrophe a une façon de nous propulser dans l’essence des choses et conduit vers un sentiment puissant qui est de se sentir vivant. À la suite de trahisons dévastatrices, tant de couples me disent qu’ils ont des conversations parmi les plus profondes et les plus honnêtes de toute leur relation. Leur histoire est mise à nu – des attentes non comblées, des ressentiments non exprimés et des désirs non comblés.

La révélation de l’infidélité

La révélation d’une liaison oblige les couples à se poser des questions troublantes : Que signifie la fidélité pour nous et pourquoi est-elle importante ? Est-il possible d’aimer plus d’une personne à la fois ? Peut-on réapprendre à se faire confiance ? Comment négocier l’insaisissable équilibre entre nos besoins émotionnels et nos désirs érotiques ? La passion a-t-elle une durée de vie limitée ? Et y a-t-il des satisfactions qu’un mariage, même heureux, ne peut jamais apporter ?

Pour moi, ces conversations devraient faire partie intégrante de toute relation adulte et intime dès le début. Il est de loin préférable d’aborder ces questions avant qu’une tempête ne frappe. Parler de ce qui nous attire en dehors de nos barrières, dans une atmosphère de confiance, peut en fait favoriser l’intimité et l’engagement. Mais pour de nombreux couples, malheureusement, la crise d’une liaison est la première fois qu’ils en parlent. Sabrina et Olivier devront négocier ces questions tout en faisant face à la trahison, et la perte de confiance.

une femme et un homme ont une relation adultère

8) L’adultère en définitive

La crise de la quarantaine, la soif liberté, l’envie de revivre une expérience passée, le besoin de combler un manque de sexe…

Chaque adultère redéfini un mariage, une relation, et chaque union déterminera ce que sera l’héritage de cette relation. Bien que l’infidélité soit devenue l’un des principaux motifs de divorce en Occident, de nombreux couples restent ensemble après la révélation d’une liaison. Permettant ainsi de redéfinir les bases et de ré-instaurer un dialogue plus ouvert sur les sentiments profonds des concubins.

De nos jours, beaucoup d’entre nous vont avoir deux ou trois relations ou mariages importants et durables. Souvent, lorsqu’un couple tremble à la suite d’une liaison, il est clair pour moi que l’idée qu’ils se faisaient de leur mariage est terminée. La grande question c’est : serez-vous capable de dialoguer et de créer ce nouveau mariage ?

femme fatale et tentatrice

 

Témoignage d’un thérapeute de couple.

Cliquer pour évaluer
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *